Ecriture·Expatriation : Un Lapin Français à l'Étranger·Pensée du jour du mois de la semaine·Romans et nouvelles

Et donc professionnellement, ça se passe comment ?

Je ne suis pas venue beaucoup parler par ici ces derniers mois et pourtant, il s’en est passé des choses entre le mois de juin et maintenant. Il faut dire que j’ai passé beaucoup de temps dans mon lit depuis juin… On a pas toutes la même grossesse, je vous le dis !

Comme mon corps a décidé que mon congé maternité commencerait plus tôt que ma tête ne l’avait prévu, j’ai pu bien me reposer ces dernières semaines. Je dis pas que j’irais faire une grosse balade (pour ça faudrait déjà descendre les escaliers du Château des Quatre Vents et ceux qui savent, savent…) mais cela fait une paire de jours que je me tiens plus longuement devant un écran. Hier, j’ai même remis mon journal de vie à jour avec des petites pages pour « l’après ». Moi qui ne suis pas très ménage (qui a dit « catastrophiquement pas »…), peut-être que c’est ma manière à moi d’organiser un peu les choses avant le débarquement du Petit Dino qui peut maintenant se pointer un peu quand il veut.

Et du coup, j’ai eu envie de faire un petit bilan sur ma petite entreprise qui réunit toutes mes activités. Qu’est ce que j’ai donc fait cette dernière année ?

J‘ai pas mal travaillé pour la librairie. Comme je vous le disais ici, libraire, je sais faire. C’est un travail rassurant pour moi qui a cependant été souvent frustrant cette dernière année. L’absence des salons, déjà, qui me prive à la fois d’une source de revenue toujours bienvenue et puis aussi d’un contact direct avec le milieu du livre en France… et puis des copains aussi. Il y a eu également l’impossibilité de voir les clients (les librairies, comme les autres commerces/structures de loisirs et de culture, ayant été fermés du 15 décembre au mois de mai ici) et de ne faire que de l’envoi. Ce qui n’est clairement pas la partie du métier que je préfère… Et puis ensuite, le rythme ne reprenant pas avec la même vigueur qu’en décembre, la frustration de faire peu d’heures pour une structure qui en aurait besoin de plus. Beaucoup de frustration donc mais le plaisir d’accueillir en mai dernier des clients avec qui nous étions bien contents de nous retrouver.

Photo Deby

Je vous en parlais ici, mon premier roman a donc fini par sortir le 31 mars dernier. Une autre saison reprend le texte appelé auparavant 38 ans, c’est pas vieux pour une maison, partagé sur instagram entre mars et septembre 2019. Depuis, il fait sa petite vie en librairie. Je n’ai aucune idée des chiffres de vente mais chaque petits mots, chaque photos de vos lectures ont été de vrais bouts de bonheur 100% pur jus qui ont vitaminé mon été ! Je continue à en recevoir, ça et là, avec la joie de voir ma première critique sur Babelio. Si vous avez aimé ce texte et que vous voulez continuer de lui donner un petit coup de pouce, n’hésitez pas à vous aussi laisser quelques mots par là-bas.
Evidemment j’aurais voulu que la période me permette de l’accompagner en librairie et de faire les séances de dédicaces prévues. Cela n’est que partie remise. Je compte bien prévoir des dates en 2022.

En mai, j’ai renouvelé l’expérience d’intervenir en milieu scolaire pour parler bande dessinée. J’ai été accueillie par les sixièmes et cinquième d’un collège francophone. Le but de ces ateliers est d’une part de leur faire décortiquer ce qu’est une bande dessinée mais aussi de les faire émettre des avis à la lecture d’une oeuvre. Et j’adore les entendre développer ce qu’ils ont aimé ou pas, parler émotions et ressentis. Cela nous réserve souvent de belles surprises. C’est une activité que je souhaite développer avec plus de contenu pour les accompagner en dehors des séances où je suis présente. Cela fait partie de mes projets de reprise en février prochain.

En 2022, Une autre saison n’est pas le seul livre que je dédicacerai ! En juin dernier, By Lady Fox et moi-même avons lancé notre campagne Ulule pour le deuxième tome de nos petits rituels : Les Petits Rituels : Miss Julie. La campagne nous a permis depuis de nous concentrer sur le livre et nous sommes sur la dernière ligne droite. Mais j’y dédierais le prochain article pour vous donner tous les détails. Je suis vraiment contente de voir ce deuxième projet avec By Lady Fox émerger car nous en avons longuement parlé et nous étions bien décidées à le faire ce livre !

Dans cet article de décembre 2019, je vous parlais déjà de la fin de la rédaction de mon recueil de nouvelles érotiques sur lequel je travaille depuis plus de 3 ans. Il est désormais fini et demande une relecture attentive que je n’ai pas eu la force de mener comme je le voulais ces dernières semaines. J’ai pourtant réuni autour de moi tout un bataillon de supers relecteur·rice·s prêt·e·s à en découdre avec mes dix-huit textes mais ce n’était finalement pas le moment. La correction et la proposition aux maisons d’édition de ce recueil sont donc passées dans les projets de l’après. Il peut bien attendre quelques mois de plus…

J’ai aussi écrit un autre texte durant ces derniers mois. Un texte intime que j’ai décidé de mener à bien sans aide extérieur. Il n’y en a pas d’extrait de partagé et j’ai pris le risque qu’il n’y ai pas de corrections orthographiques dessus. C’est un texte que j’ai écrit entre mai 2020 et août 2021 constitués de 233 textes parfois très courts et parfois plus longs. Je l’ai envoyé tel quel à quatre maisons d’édition qui acceptent les manuscrits par mail. Je n’ai pas eu l’énergie pour imprimer ce manuscrit, comme je le voulais, et faire des envois papiers de France, par le biais des copains de passage, aux cinq autres maisons d’édition que j’ai sélectionné et qui ne prennent les textes que par courrier. Là aussi, ce n’est que partie remise. Je ferai ces envois supplémentaires en février prochain. Il n’y a rien de pressé, je sais bien qu’avec l’édition classique cela ne servirai pas à grand chose de l’être… Et très clairement, si ce texte n’est pas repéré par un éditeur qui y croit, il se verra remisé au fin fond de mes tiroirs dématérialisés. Je trouve important, lorsque l’on écrit, de comprendre que tout n’a pas pour but d’être édité.

J’ai également travaillé sporadiquement sur Merlin Eden (Nano de 2019). Je me pose toujours la question de le partager sous forme de roman-feuilleton comme je l’avais fait avec Une autre saison. C’est pour l’instant encore une petite bête de 71 pages et 40 000 mots. Il se classe plutôt dans la catégorie feelgood de ce que je peux écrire. Je l’ai un peu trainé en début d’année et n’y ait pas retouché depuis février. Je sais qu’il me fallait encore avoir quelques réflexions autour de certains sujets et me nourrir sur d’autres avant de pouvoir l’avancer. Je sens que j’avance et qu’il y aura un bon moment pour le reprendre. Et si cela pouvait coïncider avec le retour du beau temps, ma foi, il est possible que je reparte pour quelques mois de publication quotidienne.

Ma boutique Etsy est toujours ouverte avec deux textes disponibles ainsi que le PDF des Petits Rituels : Cléa. Vous y retrouverez Gabriel est dans la rue qui est certainement l’un des textes que j’ai pu produire dont je suis le plus fière. Ainsi que Sous le porche, la première nouvelle érotique de mon recueil et premier texte que j’ai proposé à la lecture professionnellement. J’ai une tendresse particulière pour ce texte écrit sur une période très longue, phrase après phrase, lors des trajets en métro de mes matins parisiens. Je n’ai pour l’instant rien d’autre à y proposer mais cela viendra.

Photo Léa

Voilà pour cette année 2020-2021 et cette petite entreprise que je mets en pause jusqu’en février. Elle me permet vraiment d’explorer différentes activités du milieu du livre. Elle vivote pas trop mal même si la pandémie a largement entamée ses possibilités. Je prends une pause, certes, mais j’ai aussi plein d’envie pour 2022. D’abord un Petit Dino, le reste peut attendre.

Des bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s